Lancement du 21 novembre 2013

Bienvenue à notre lancement automnal pour les auteurs Michelyne Lortie Paquette, Gina Caron et Claude Paquette (Éditions Contreforts). Voir la pièce jointe suivante : Invitation Lancement Contreforts 21-11-13  – Pour confirmer votre présence: editionscontreforts@claudepaquette.qc.ca

Publicités

Libertés – Le lycée autogéré de Paris

Recension du livre « Une Fabrique de Libertés »

Bernard Elman m’a fait parvenir le livre «Une Fabrique de Libertés». Publié par les éditions Repas dans la collection Pratiques utopiques, ce collectif raconte le cheminement du Lycée de Paris fondé en 1982. En 30 ans, cette école est passée de la liberté pédagogique à l’autogestion comme modèle de fonctionnement en salle de classe et dans l’établissement même. Dans le contexte de l’école française qui se moule au modèle social dominant, il s’agit d’un changement innovateur en rupture avec l’école imposée dans le pays. Par certains points de vue exprimés dans cet ouvrage, on peut même croire qu’il s’agit d’un changement révolutionnaire. Tout comme au Québec, en France chaque nouveau ministre invente sa réforme. Tout bouge pour un certain temps et au final rien ne change vraiment sauf les nouveaux mots mis à la mode prennent un certain temps à disparaître. Le Lycée de Paris prouve que le changement durable en mouvement est possible.

«Une Fabrique de Libertés» se présente en trois parties : une préface de Patrick Boumard qui situe bien les intentions de ce collectif, la première partie assumée par plusieurs auteurs livrant de courts textes (professeurs, étudiants et autres) qui présentent le lycée d’aujourd’hui. On revient et on explicite  les fondements du projet éducatif de l’école Donc ce qu’il est maintenant. Il est original de commencer ainsi. Ça rend la lecture appétissante. Dans la seconde partie, Bernard Elman un des pionniers du Lycée (enseignant au lycée de 1982 à 2005) raconte presque au jour le jour, la naissance et la première année du projet éducatif du LAP. Une véritable analyse institutionnelle… La lecture en est facile puisque l’auteur utilise la forme du récit comme base du compte-rendu qui est surtout factuel et descriptif. Encore une fois les commentaires des différents partenaires du projet éducatif sont mis à contribution dans cette analyse. Cela donne de la saveur au récit.

J’ai trouvé cet ouvrage d’une grande honnêteté intellectuelle puisqu’il décrit à la fois les idéaux, les convictions, les défis, les succès, les échecs et remises en question. Les auteurs n’arrivent pas à la conclusion que le projet est une grande réussite mais il est loin d’être un échec. Mais ils savent qu’ils ont inventé une nouvelle pédagogie alternative qui, par ses valeurs, questionnent l’école contemporaine tout en satisfaisant les parents et les élèves qui la fréquentent depuis 30 ans.

 Tous les développeurs d’un changement en profondeur vivent des temps de vacillement, de tumulte, d’incohérence et de découragement. Ces temps gris s’entrelacent avec des périodes d’espérance, de satisfaction, de désir de progresser en harmonie avec les valeurs qui nous animent. Dans ces moments, les partenaires d’un projet éducatif se sentent en interaction et en symbiose. Ils prennent conscience qu’une utopie n’est pas une chimère et en passant à l’action afin de la mettre en œuvre, elle devient une nouvelle réalité en mouvement.

C’est tout cela qu’on retrouve dans ce livre qui nous démontre l’importance de questionner les pratiques pédagogiques à la lumière des valeurs qui les inspirent. Cet ouvrage nous démontre aussi que l’innovation au sens de rupture est réalisable mais que l’aventure est parsemée d’embûches surmontables.

 Claude Paquette 

Publié le 3 septembre 2012 – Site : www.claudepaquette.qc.ca  – Page Facebook :  http://www.facebook.com/claude.paquette.737?sk=timeline